Les chronomètres visuels

L’outil par excellence de gestion du temps est sans aucun doute le Time Timer. Saviez-vous qu’il existe des alternatives numériques à ce chronomètre visuel?

1- Time Timer (3,99$)- La même compagnie que le Time Timer original a développé une application qui permet de programmer plusieurs chronomètres différents pour pouvoir les réutiliser selon la tâche en cours. Par exemple, si on donne toujours 45 minutes pour les ateliers, on peut programmer un chronomètre «Ateliers» qui dure toujours 45 minutes.

 

2- Time in (gratuit) – Application qui permet de créer des séquences chronométrées. On peut ajouter une image et un temps pour chaque étape d’une tâche/séquence. Idéal pour chronométrer des activités quotidiennes ou pour aider les élèves à répartir leur temps pendant un examen!

 

3- Visual Timer (gratuit) – Application gratuite qui présente la majorité des options de l’application Time Timer originale.

 

 

4- Childrens Countdown Timer – Chronomètre visuel qui dévoile graduellement l’image choisie. Avantage intéressant: Il est possible d’activer le «Child mode» qui rend impossible l’arrêt du chronomètre. Combiné à l’accès guidé, cette option pourrait être très intéressante pour un élève qui s’amuserait à arrêter le chronomètre!

Aide à la lecture et à l’écriture – Le lecteur immersif de Microsoft

Le « Lecteur immersif » est un outil d’aide à la lecture, principalement, qui contient également une fonction pouvant aider en écriture. Si vous êtes un utilisateur de Word ou de OneNote en ligne, vous y avez accès d’emblée à partir du menu « Affichage ». Si vous utilisez la version logicielle (bureau), vous pouvez télécharger un complément gratuit à partir de cette page.

 

Voici les différentes composantes disponibles pour l’aide à la lecture :

L’imagier est intéressant pour l’apprentissage de la langue française. Afin d’y avoir accès, il suffit de l’activer dans les préférences de lecture. Par la suite, le visuel et l’audio seront disponibles lorsqu’un mot est sélectionné. L’apprenant pourra donc entendre la prononciation de mot choisi et voir une ou plusieurs images l’illustrant. Voici un exemple :

 

Pour les lecteurs débutants, il est possible d’activer la séparation des syllabes dans les mots. Cette option est disponible dans le menu « Options de grammaire ». Un plus de cette option, c’est que les séparations sont faites pour les syllabes à l’oral.

 

 

 

Au niveau de l’apparence du texte, il est possible de choisir la taille des caractères, l’espace entre les lettres, la police de caractère et même la  couleur de l’arrière-plan.

Ces paramètres sont disponibles dans les préférences relatives au texte (l’icône de gauche).

 

 

 

L’outil de lecture par voix de synthèse est disponible au bas du texte en cliquant sur la flèche de mise en marche. Afin de paramétrer les préférences de lecture, il est possible de cliquer sur l’icône juste à côté (haut-parleur et roue d’engrenage) pour choisir la vitesse de la lecture et la voix féminine ou masculine.

 

Un autre outil disponible pour la lecture est la règle de lecture qui permet de voir un passage à la fois. Cette option se nomme « Focus sur lignes » et s’active par le menu « Préférences de lecture » (l’icône de droite). Il y a trois choix de largeur : une ligne, trois lignes ou cinq lignes.

Dans ce même menu, une traduction est offerte : par mot ou pour tout le document. Cette option est positive en contexte d’apprentissage d’une langue seconde, par contre il n’est pas possible de la bloquer. Cela peut donc causer un problème en contexte d’évaluation (puisque la traduction du texte complet n’est pas permise).

Lorsque l’option de traduction par mot est activée, l’apprenant a accès à la traduction du mot lorsqu’il le sélectionne. Il peut également entendre la prononciation du mot dans les deux langues (voir l’imagier plus haut).

 

La composante disponible pour l’aide à l’écriture :

Dans le menu « Options de grammaire » (icône du centre), il est possible de sélectionner une classe de mots dans la section « Catégories grammaticales » parmi celles proposées : noms, verbes, adjectifs ou adverbes. Voici des exemples d’utilisation de cette fonction : Si l’apprenant sélectionne adjectifs par exemple, il verra tous les adjectifs en couleur dans son texte. Ainsi, il pourra observer rapidement s’il y a peu d’adjectifs dans son texte. Cela est un bon indice qu’il peut enrichir son texte en trouvant d’autres adjectifs à ajouter à ses groupes du nom. S’il désire travailler l’accord dans le groupe de nom et qu’il a de la difficulté à les repérer dans le texte, il peut activer « noms » pour les voir en couleur. S’il veut voir rapidement tous les verbes de son texte afin de vérifier le temps des accords, il peut activer « verbes ».

Bien sûr, la lecture par voix de synthèse, présentée dans la section lecture, peut aussi être utilisée en écriture, afin de se faire lire le texte écrit. Cette relecture permet, entre autres, de vérifier la structure de phrase ou de détecter des incohérences dans le texte.

En plus d’être disponible pour OneNote et Word, le lecteur immersif est également disponible pour Outlook, Office Lens, Edge et Teams. (Plus d’informations dans cette page.)

 

Vers une éducation inclusive – Numéro spécial de la revue École branchée

Le magazine de l’enseignement à l’ère du numérique « École branchée » vient de lancer le numéro spécial « Vers une éducation inclusive ».

Dans cette édition, vous trouverez des articles très intéressants sur l’inclusion, la différenciation, la conception universelle de l’apprentissage, les aides technologiques à utiliser pour enrichir l’environnement d’apprentissage ou pour le milieu de stage, le développement et l’enrichissement du vocabulaire et quelques autres. Tous les sujets sont listés sur le site de l’École branchée.

Plusieurs exemples d’applications concrètes en classe (ou autre milieu) vous sont présentés et de nombreux outils technologiques vous sont suggérés.

Pour un temps limité, la version PDF du magazine est offerte gratuitement. Vous n’avez qu’à remplir le formulaire dans cette page. Si vous préférez lire la version papier, vous pouvez l’acheter en suivant ce lien.

Bonne lecture!

 

Aide à la communication – Les tableaux de communication

Soutenir la communication des élèves ayant des troubles de langage peut parfois être tout un casse-tête. Avec l’arrivée des tableaux de communication numériques, il est maintenant plus facile pour les enseignants et tous les autres intervenants de bonifier les grilles de communication au fur et à la mesure que les besoins de l’élève évoluent et changent. Ces tableaux permettent d’organiser une banque de mots, de phrases et de concepts de manière à ce que l’élève puisse s’y retrouver facilement. Il peut ensuite simplement cliquer sur le bouton correspondant à son idée et la tablette «parle» pour lui!

Il existe plusieurs options intéressantes sur iPad. Vous connaissez peut-être Talk Tablet et Go Talk Now. Ces deux applications sont toutefois dispendieuses. Une alternative peu coûteuse est l’application Choice Board Creator. La version gratuite permet de créer 5 activités (ou catégories) de deux pages chacune. Sur chacune des pages, il est possible de programmer 9 boutons. Pour chaque bouton, on peut ajouter un titre, une image, une vidéo et un clip audio. L’application a été développée pour que les éducateurs puissent créer rapidement des activités à choix de réponses, mais il est très simple de l’utiliser comme simple tableau de communication.

Dans l’exemple suivant, on a créé l’activité «Récréation».

 

L’élève repère dans sa banque d’activités celle qui lui sera utile pour communiquer son message. Lorsque l’élève choisit un élément, celui-ci s’ouvre en plein écran. Si un clip audio ou vidéo y est attaché, il démarre automatiquement. Dans l’exemple qui suit, l’élève choisit l’activité «Récréation». Il choisit ensuite «lire un livre». Dans ce cas-ci, une vidéo est liée.

Si vous aimez Choice Board Creator, la version payante n’est que 2.99$!

 

L’accessibilité à l’écriture en un seul clic avec Snaptype

Dans le quotidien de la salle de classe, il peut nous arriver d’oublier d’adapter un document pour un élève qui a besoin d’utiliser un clavier pour écrire ses réponses. Snaptype est une application qui permet à l’élève de photographier le document «papier» et de le remplir à l’écran en utilisant le clavier intégré du iPad. L’application permet aussi d’organiser les documents dans divers dossiers afin de maintenir de bonnes méthodes de travail et faciliter l’archivage des documents.

Dans la version gratuite, il y a la possibilité de sauvegarder 3 documents dans l’application, ce qui peut être suffisant pour dépanner ponctuellement (en effaçant au fur et à la mesure les documents qui ne serviront plus).

Si on désire une utilisation plus fréquente, la version pro (4.99$) permet de sauvegarder un nombre illimité de documents. De plus, l’élève peut non seulement utiliser le clavier, mais peut aussi intégrer des éléments tracés à l’écran.